Les raisons d'investir au Togo

Le Togo est un pays de paix et de stabilité qui offre à tout investisseur une quiétude personnelle et une sécurité aussi pour ses capitaux investis.

Le Togo offre, de par sa position géographique stratégique et grâce à ses infrastructures, un cadre idéal pour le développement industriel et les échanges commerciaux avec la sous-région ouest africaine (CEDEAO), l’Europe et l’Amérique du Nord. Le Togo est la porte océane des pays du sahel (Mali, Burkina Faso, Niger) qui ne disposent pas de façade maritime.

Le port autonome de Lomé est le seul port en eau profonde sur la côte ouest africaine pouvant accueillir des navires de 17 mètres de tirant d’eau. Il est ouvert 24h /24 et 7 jours /7. C’est un port sur et sécurisé répondant aux normes du code ISPS. Le port dispose d’un guichet unique pour faciliter les formalités administratives et douanières. Les opérations portuaires sont très rapides. Les infrastructures sont de nouvelles générations. Le port est certifié ISO 9001, version 2008. Il offre un grand domaine portuaire, une position stratégique, des conditions nautiques exceptionnelles et des services de manutentions compétitifs aux opérateurs économiques. Le port autonome de Lomé est un outil d’intégration économique de la sous-région. Il contribue au développement économiques des pays enclaves tels que le Burkina Faso, le Niger, le Mali en convoyant des marchandises vers ces pays, dont le projet dénommé solidarité sur la mer. Le port de Lomé présente des atouts considérables pour les investisseurs privés. Le port est doté d’un 3ème quai, qui permet de dispatcher les conteneurs vers d’autres ports et d’un nouveau terminal de conteneurs. Le port autonome de Lomé joue le rôle de hub de la sous-région ouest africaine.

Le Togo dispose deux aéroports, un à Lomé nommé Aéroport International Gnassingbé Eyadema et celui de Niamtougou, dans le Nord du pays.

  • L’aéroport International Gnassingbé Eyadema est un aéroport moderne, il a une piste de 3000 m, ce qui fait qu’il est plus utilisé en Afrique de l’ouest. Il traite plus de 900000 passagers et plus de 11000 tonnes de marchandises chaque année. Il accueille les avions gros porteurs.
  • L’aéroport de Niamtougou est en phase de modernisation. Il a une piste de 2400m Il est à 45 mn  à vol d’oiseau de Ouagadougou.  

Le réseau routier est très important. Nous disposons des voies bitumées et des voies ferrées. Ces voies permettent de relier le Togo aux autres pays de la sous-région favorisant ainsi le développement des activités économiques. Le réseau routier comporte 7.800 km. 

Le parc hôtelier est estimé à 350 hôtels toutes catégories confondues.Le parc touristique du Togo est très dynamique et constitue l’une des principales sources de recettes du Togo.

Les besoins d’investissement concernent pratiquement tous les secteurs économiques : l’industrie agroalimentaire, les mines, le commerce, le transport, les services et le tourisme.

  • Avec ses sols fertiles, le Togo regorge de potentialités en ressources naturelles. 
  • En ce qui concerne les mines, on peut citer entre autres le phosphate, le calcaire, le platine, la bauxite. 
  • La réhabilitation du chemin de fer favorisera la réalisation d’un projet de port sec dans la partie septentrionale.
  • Le Togo possède un potentiel touristique important qui offre d’énormes opportunités d’investissements dans les domaines de construction de complexes hôteliers, de villages de vacances et de parcs de loisirs.

Le taux de scolarisation a atteint au Togo 73% et se trouve parmi les plus élevés d’Afrique avec l’existence de plusieurs écoles de formation professionnelle, fournissant une main d’œuvre qualifiée.
La liberté d’embauche est garantie par un Code de travail très souple.

Une bonne desserte en matière de communications intérieures et internationales est fournie par le groupe TOGOCOM qui dispose d’un réseau téléphonique automatique entièrement numérique et d’un réseau internet, haut débit avec l’introduction de la fonction de fibre optique.

La couverture en téléphonie mobile et cellulaire est assurée par deux sociétés qui sont le groupe TOGOCOM et MOOV.

Le Togo, un environnement favorable aux Affaires

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo est un établissement public. Véritable interface entre le monde des affaires et les pouvoirs publics, elle a une mission consultative et représentative. Elle assure également des missions de conseil, d’appui, d’information, de formation et de gestion de services industriels et commerciaux. A cet effet sur le plan national, elle est un organe de :

  • Accueil, information et assistance des opérateurs économiques,
  • Conseil sur toutes les questions relatives à l’environnement des entreprises,
  • Formation (professionnelles, techniques, séminaires…)
  • Création et gestion des infrastructures et/ou équipements collectifs (gares routières, aéroports, magasins .

eRegulations Togo est un service d’information en ligne proposé par la Société d’Administration de la Zone Franche (SAZOF) avec l’appui du Ministère de l’Industrie, de la Zone franche et des Innovations technologiques afin de faciliter les démarches des entrepreneurs et des investisseurs qui souhaitent développer une activité économique au Togo. La SAZOF et le Ministère souhaitent ainsi améliorer la transparence administrative et la qualité du service proposé aux opérateurs économiques

Au seuil de la globalisation et en vue d’améliorer l’environnement de l’Entreprise au Togo, le Gouvernement a créé par décret n°2000-091/PR du 08 Novembre 2000, un Centre de Formalités des Entreprises (CFE) du territoire douanier.

Ce Centre de Formalités des Entreprises fonctionne sous la forme d’un « Guichet Unique » où sont effectuées toutes les formalités de création, de modifications et de dissolution d’entreprises.

Zone Franche Industrielle du Togo

La mission assignée à la Société d’Administration des Zones Franches est de gérer le statut de zone franche et de contribuer à l’amélioration de l’environnement des affaires au Togo. Cette importante mission se décline de la façon suivante:

  • Promotion du Togo comme destination de premier choix de l’investisseur,
  • Recherche et identification des investisseurs pour créer des entreprises,
  • Etude et évaluation des projets d’investissement et octroi d’agrément,
  • Enfin assistance aux entreprises dans l’accomplissement de leurs différentes tâches à travers son guichet unique.

C’est fort de ces attributions qu’elle demeure l’adresse de choix de l’investisseur.

Environnement favorable aux affaires

L’environnement des affaires en constante amélioration, offre à l’investisseur :

1. Des facilités pour la création des entreprises (Acte Uniforme OHADA, Centre de Formalités des Entreprises) : Il n’existe aucune restriction aux droits des étrangers à gérer des sociétés locales. L’investisseur étranger peut créer une filiale à 100%.

2. Avec le Centre de Formalité des Entreprises (CFE), la création d’une entreprise se fait en 24 heures. www.cfetogo.tg

3. Des facilités en matière fiscale : Il est observé une diminution de l’impôt sur les sociétés en plus des avantages du Code des Investissements et de la Zone Franche.        

  • Des instruments de garantie (de protection) et de promotion des investissements :                                                  
  • Des voies de recours en cas de litige : Cour d’Arbitrage du Togo (CATO), Cour Commune de Justice et d’Arbitrage (OHADA), Cour d’Arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale, Centre International pour le Règlement des Différends Relatifs aux Investissements (CIRDI), la MIGA (Agence Multilatérale de Garantie des Investissements). www.ccit.tg
  • Les entreprises et personnes étrangères réalisant un investissement, ont le droit de rapatrier ou de transférer des capitaux et des bénéfices dans le cadre légal de la réglementation de change. Cette garantie s’étend aux produits de la vente d’une exploitation.
  • Le SGP (Système Généralisé de Préférences) offre au Togo, un accès préférentiel de ses produits en Europe.
  • L’AGOA (African Growth Opportunity Act) permet aussi un accès préférentiel des produits togolais sur le marché américain.

 

4. La Société d’exploitation du Guichet Unique du Commerce Extérieur (SEGUCE). Le Togo s’est doté d‘un système de facilitation du Commerce Extérieur dit « Guichet Unique du Commerce Extérieur » qui simplifie les procédures d’importation et d’exportation des marchandises et réduit leur délai de passage. (www.segucetogo.tg)

 

5. Des mesures incitatives (Charte des PME/PMI, Code des Investissements, Loi sur la Zone Franche Code minier, Code Général des Impôts) :

  • A travers ces différents codes, l’investisseur bénéficie des exonérations fiscales et douanières et des mesures d’accompagnement très importants.
  • Les contribuables personnes physiques et personnes morales, désignées par le Code Général des Impôts, qui investissent au Togo dans les conditions prévues, peuvent bénéficier d’une réduction de la base d’imposition de l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur les sociétés auquel ils sont assujettis.

 

  •